Les irrésistibles marteaux-piqueurs pour abattre de la grosse besogne

0
765
Les irrésistibles marteaux-piqueurs pour abattre de la grosse besogne

Les marteaux-piqueurs sont destinés à de multiples usages dans la construction résidentielle. Ils se révèlent d’excellents équipements pour le broyage du béton, le burinage et le rainurage dans le but d’accéder à des équipements mécaniques, électriques, d’infrastructures sanitaires et autres ouvrages structuraux.

Il existe cinq types de marteaux-piqueurs : les marteaux burineurs de 6,5 lb pour couper le métal, les vis, les boulons, les rivets; les marteaux à hachage de 11 lb pour entamer les blocs de ciment, les parois, les murs; les marteaux de démolition de 22 lb; les brise-béton de 33 lb et ceux de 66 lb. On peut acheter ces petits équipements un peu partout, tandis que les plus gros peuvent être avantageusement loués étant donné leur coût d’acquisition qui dépasse souvent les 2 500 $.

marteaux-piqueurs

Les innovations récentes portent sur la réduction des pièces soumises à l’usure, le poids et les vibrations transmises à l’utilisateur. Le bruit a aussi été réduit sur la plupart des marques et modèles. Les grands fabricants comme IngersollRand ou Atlas Copco s’adressent la plupart du temps aux chantiers de génie civil, mais des modèles adaptés à la construction résidentielle se trouvent chez quelques locateurs comme Dickie Moore pour les Sullair, Simplex et Lou-Tec pour Atlas Copco.

L’usage que vous comptez faire d’un marteaupiqueur déterminera le type de marteau recherché. Il peut s’agir, par exemple, d’un modèle «pistolet» que l’on tient horizontalement, ou de certains modèles verticaux permettant de travailler dans les deux positions. Certains marteaux-piqueurs sont plus efficaces que d’autres selon l’épaisseur du matériel à casser. S’il y a du métal dans le matériel, un marteau pneumatique ou hydraulique serait recommandé.

À plus ou moins 4 000 $ pour l’ensemble Hilti TE-3000-AVR avec chariot, par exemple, si l’on n’envisage pas une utilisation fréquente, l’amortissement peut être long, tandis que l’on peut se procurer le même équipement en location pour une cinquantaine de dollars par jour.

L’industrie de la location se spécialise surtout dans les marteaux de démolition et les brisebéton. Le marteau idéal est choisi en fonction de l’espace de travail disponible et des sources d’alimentation à la portée : électrique ou pneumatique. Une génératrice de 2500 W ou un compresseur à air portatif de 80 cfm (pied cube par minute) ou plus constituent de bonnes sources d’alimentation. Certains modèles autonomes ont un moteur thermique utilisant l’essence ordinaire. À l’intérieur, dans les espaces réduits, un marteau électrique devrait convenir pour la plupart des travaux sur les dalles de plancher de moins de six pouces.

Le choix de l’équipement et des pointes est très important. Par exemple, il aura fallu 12 heures à deux hommes pour grignoter un socle de 16 x 12 x 12 po qui avait été préparé à la scie à béton sur une profondeur de 9 po. Les équipements choisis : un Makita manuel et un Bosch «Brute », tous deux électriques, ont bien fait leur travail, mais ils étaient peut-être un peu sous-dimensionnés. Les pointes choisies étaient des ciseaux moyens. L’outil pointu creuse mieux, mais il peut se bloquer dans l’orifice et obliger l’opérateur à exercer un effort supplémentaire pour l’extraire.

L’expérience compte pour beaucoup dans ce travail. Malgré le poids moyen des marteaux, les vibrations sur une trop longue période ont causé des douleurs aux muscles et aux articulations des deux hommes.

Les centres de location du plus petit au plus gros ont tous ces marteaux-piqueurs qu’ils vont louer à des prix allant de 28 $ à 60 $ par jour, selon la taille de l’équipement. Les pointes sont louées 4 $ par jour chacune.

Le marteau électrique possède un carter volumineux pour loger un moteur électrique actionnant un piston qui frappe sur un burin. Dans un modèle pneumatique, c’est le compresseur qui produit la pression dans le système. Des modèles thermiques à moteur à essence produisent de bons résultats, de même que les modèles portatifs à pile plus légers. Les marteaux-piqueurs hydrauliques se trouvent plus souvent sur des pelles mécaniques et des excavatrices.

Le type d’usage déterminera aussi le type de pointe à utiliser. Par exemple, sur un béton marteaux-piqueursmûr, vous aurez besoin d’un ciseau pour concentrer la force en un point précis. Votre locateur devrait vous offrir les différents types de pointes en bon état. Un mauvais choix de pointe ou une pointe émoussée sollicitent plus l’outil et l’utilisateur.

Selon Makita, le matériel devrait se briser après 15 secondes sous l’impact de l’équipement sans que l’on doive y ajouter de pression supplémentaire. Au-delà de cette limite, le mé- tal de la pointe peut perdre sa dureté et l’acier peut fondre sous la chaleur. Si le matériel ne se brise pas à l’intérieur de ce délai, il faudrait changer la pointe.

Les pointes de broyage (16 ou 20 po), fleuret monobloc, fleuret conique, ciseau à froid plat (20 po), burin, gouge, grain d’orge, débouchoir, pointe de puisage (21 ½ po), bourroir (15 ½ po x 7 7/8 po) sont différents types de pointes. On enduit la queue de l’équipement de graisse avant de l’insérer dans le couvercle frontal.

Mesures de sécurité

Les marteaux-piqueurs ont évolué ces dernières années. Les plus importantes innovations concernent les mécanismes réduisant la vibration transmise à l’utilisateur. Le poids des outils demeure cependant un critère de choix en fonction du travail à effectuer. Utilisé en position verticale, plus il est lourd, plus l’impact est conséquent. À l’horizontale, l’opérateur doit appliquer lui-même une certaine pression des bras pour obtenir un résultat.

Le poids de l’appareil et la taille de l’utilisateur doivent être pris en considération. Quel serait l’intérêt d’avoir un équipement puissant, mais si lourd que personne ne peut l’utiliser efficacement? C’est une question de productivité, mais aussi de santé et sécurité. Les marteaux les plus lourds se transportent sur un chariot.

Une gâchette prévient la mise en marche accidentelle de l’équipement mais il est recommandé de le débrancher pour changer les tiges ou réaliser tout travail d’entretien, avant son déplacement ou son rangement.

Les opérateurs et autres travailleurs dans l’environnement d’un marteau-piqueur doivent porter des protections auditives. L’opérateur doit également porter des lunettes de protection, un masque couvrant les yeux et le visage pour se protéger des éclats et de la poussière, ainsi que des chaussures de sécurité. Il est recommandé de porter un casque de construction pour se prémunir des chutes d’objets en hauteur mis en mouvement ou détachés par les vibrations.

La vibration d’un marteau-piqueur de plus de 60 lb affecte la résistance d’un opérateur plus qu’il n’y paraît. Personne ne peut supporter ce stress pendant huit heures consécutives.

Usages non recommandés et entretien

Sollicitation excessive de la pointe, utilisation de la pointe comme levier pour soulever lemarteaux-piqueurs matériel plutôt que de le casser, commencer le travail au pourtour plutôt qu’au centre d’une dalle, voilà autant d’usages non recommandés par les manufacturiers et locateurs pour ce type d’équipement.

« Les opérateurs et autres travailleurs dans l’environnement d’un marteau-piqueur doivent porter des protections auditives. L’opérateur doit également porter des lunettes de protection, un masque couvrant les yeux et le visage pour se protéger des éclats et de la poussière, ainsi que des chaussures de sécurité. »

Pour l’entretien, il est recommandé de vérifier les tuyaux d’air, les fils électriques ou le filtre et l’huile de moteurs à essence. Il importe également de respecter les recommandations inscrites dans le manuel du propriétaire pour les graissages de l’équipement, le cas échéant. Il faut aussi assurer une ventilation adéquate des équipements refroidis à l’air.

 

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.