La terrasse, une nouvelle pièce à vivre

0
1622
La terrasse, une nouvelle pièce à vivre

Avec le retour des beaux jours, vous rêvez d’aménager un coin de votre jardin où il fera bon se la couler douce? Tout bien compté, une terrasse est probablement la solution idéale.

La terrasse, quelle que soit sa dimension, est aujourd’hui considérée comme un véritable espace de vie. Où la placer, quels matériaux choisir, comment l’intégrer au jardin? Autant de questions qui demandent des réponses. Voici quelques pistes pour orienter votre réflexion.

L’implantation

Si la terrasse peut être située à différents endroits – attenante à la maison, en bordure de piscine, sur le toit –, son emplacement dépend d’abord du règlement d’urbanisme de votre municipalité. La plupart des villes n’autorisent en effet la construction d’un balcon ou d’une terrasse que dans la cour latérale ou arrière de la maison.

Même chose en ce qui concerne ses dimensions. Adressez-vous au service d’urbanisme, car il se peut que votre municipalité en limite la hauteur et la superficie. Mais disons qu’en général une terrasse de 12 pieds sur 12 offrira suffisamment d’espace pour asseoir confortablement quatre convives et accueillir le barbecue.

Déterminez ensuite le taux d’ensoleillement désiré. Une orientation plein sud ou à l’ouest vous permettra de profiter au maximum de la course du soleil. Tenez également compte des constructions voisines et des arbres de grande hauteur : ils doseront la lumière, en plus d’être d’efficaces brise-vent.

Le style

Rectangulaire, à paliers multiples ou en forme de « L », votre terrasse reflètera avant tout vos goûts et votre style de vie. Une succession de paliers vous permettra de l’intégrer plus efficacement à l’aménagement paysager de votre propriété, tout en éliminant la nécessité de poser des garde-corps et des rampes d’escalier, à condition bien sûr que ces paliers soient à moins de 0,6 mètres (2 pieds) du sol.

Une terrasse surélevée, c’est-à-dire fixée à la fondation au niveau du rez-de-chaussée, exigera toutefois l’usage de supports. Peu coûteux, les supports en bois exigeront toutefois un entretien régulier. Par contre, si vous prévoyez transformer éventuellement votre terrasse en une pièce supplémentaire de votre habitation, optez pour la durabilité offerte par les colonnes de béton ou les pieux d’acier.

La finition

La finition de votre terrasse dépendra de vos besoins et de votre budget. Si vous recherchez la durabilité, le béton et la fibre de verre vous procureront satisfaction pendant de nombreuses années. Étanches, ils permettront en outre l’aménagement d’un espace de rangement sous la terrasse.

« Contrairement au bois, ces matériaux ne demandent qu’un minimum d’entretien, souligne Billy Laberge, de Construction Rénovation Authentique, une entreprise membre de la bannière Réno-Maître de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Le béton, par exemple, devra être recouvert d’un enduit pour prévenir son effritement. Cependant, pour assurer l’étanchéité de la fibre de verre et de la membrane de PVC, et pour que le fabricant honore sa garantie en cas de pépins, mieux vaut en confier l’installation à un professionnel. Même chose pour la fibre de verre. »

Les coûts

Pour la fourniture des matériaux et la mise en œuvre d’une structure de 12 pieds sur 12, vous devrez compter, au pied carré, environ :

  • 25 $ pour le bois traité;
  • 35 $ pour la fibre de verre;
  • 30 $ pour le béton; et
  • 200 $ par pieu d’acier

Il est important de rappeler que des sommes supplémentaires devront être déboursées pour la construction de l’escalier, dont on ne connait pas la hauteur, de même que du garde-corps pour lequel une multitude de choix s’imposent. Un peu de design augmentera évidemment le coût de construction du nouvel espace. De plus, des travaux de terrassement pourraient s’avérer nécessaires si la machinerie requise cause des dommages à l’aménagement paysager.

Pour profiter pleinement de la période estivale, confiez la construction de votre terrasse à un expert rénovateur, membre de la bannière Réno-Maître de l’APCHQ.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.