L’APCHQ salue un premier engagement pour favoriser l’accès à la propriété

4
458
L’APCHQ salue un premier engagement pour favoriser l’accès à la propriété

Dans le cadre des élections municipales, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) tient à saluer un premier engagement qui concerne le secteur de l’habitation. La proposition de l’Équipe de Denis Coderre pour Montréal de faciliter l’accès à la propriété pour les ménages en mettant en place un nouveau programme municipal d’aide à l’acquisition d’une propriété est reçue positivement par l’APCHQ, qui souhaite toutefois prendre le temps de l’analyser plus en profondeur.

« L’accès à la propriété pour les jeunes familles demeure problématique au Québec alors que seulement 61 % des ménages sont propriétaires. À Montréal, cette situation est encore plus aigüe, la métropole se démarquant avec un taux de propriété inférieur à 36 %. L’APCHQ se réjouit que les enjeux associés au secteur de l’habitation fassent l’objet d’engagements dans le cadre de la présente campagne. Nous espérons donc qu’il y aura d’autres engagements de la sorte, non seulement à Montréal, mais partout au Québec », déclare le vice-président Développement stratégique et Communications à l’APCHQ, François-William Simard.

L’enjeu de l’accès à la propriété demeure d’actualité. En effet, seulement 61 % des ménages québécois sont propriétaires, alors que toutes les autres provinces canadiennes en comptent au moins 70 %. L’APCHQ a fait plusieurs recommandations afin d’aider les jeunes familles à acquérir une première propriété, que ce soit l’instauration d’un Régime d’accès à la propriété (RAP) intergénérationnel ou l’abolition des droits de mutation, communément appelés « taxe de Bienvenue », pour les premiers acheteurs.

Atténuation de la taxe de Bienvenue : une bonne nouvelle

Parmi les éléments à noter, la proposition d’Équipe de Denis Coderre pour Montréal, le remplacement du remboursement des droits de mutation par un montant forfaitaire plus important constitue une bonne nouvelle pour les ménages montréalais qui feront l’acquisition d’une propriété. Rappelons que les montants perçus par les villes grâce à la taxe de Bienvenue ont augmenté de façon exponentielle au cours des dernières années, principalement en raison de la hausse du prix des maisons. Or, une transaction immobilière occasionne peu de frais pour une municipalité et conséquemment, rien ne justifie de demander plusieurs milliers de dollars en taxe de Bienvenue aux ménages. « Bien que nous attendrons de voir quelle sera plus précisément la compensation, nous accueillons favorablement une telle proposition », poursuit M. Simard.
Bien que l’APCHQ se réjouisse de cet engagement visant à favoriser l’accession à la propriété, elle réitère l’importance que des mesures soient mises en place à la grandeur du Québec dans le cadre d’une politique québécoise d’habitation assortie de ressources financières.

Rappelons finalement que l’APCHQ a récemment lancé une campagne de sensibilisation auprès des candidats municipaux afin de les conscientiser à l’importance du secteur de l’habitation. Elle a fait parvenir aux partis politiques ainsi qu’aux cabinets des maires et mairesses, dans plus de 50 municipalités, le dépliant explicatif Faciliter le développement résidentiel et favoriser l’accès à la propriété – Pour une plus grande richesse individuelle et collective.

4 Commentaires

  1. […] L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) dévoile aujourd’hui les résultats d’une étude sur le fardeau administratif et réglementaire des entreprises en construction et rénovation résidentielles. L’étude révèle que le fardeau administratif des entreprises en construction est de plus en plus lourd et que la performance des organismes gouvernementaux liés à la construction laisse à désirer et devrait être améliorée. […]

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.