L’aménagement des rues et boulevards entièrement repensé à Laval

0
325
Renouveau à Laval : l’aménagement des rues et boulevards entièrement repensé

1. Renouveau à Laval : l’aménagement des rues et boulevards entièrement repensé

Lors de son Forum immobilier tenu le 23 novembre 2017, la Ville de Laval a présenté 11 nouveaux gabarits de rues​ qui serviront de guides pour les promoteurs, les entrepreneurs et l’administration lavalloise afin d’uniformiser le réseau routier et de créer des milieux de vie sains, attrayants et à l’échelle humaine, comme souhaité dans la vision stratégique Urbaine de nature​.

Source Ville de Laval

2. Dévoilement des résultats d’une enquête sur le numérique réalisée auprès de plus de 15 000 entreprises québécoises

En 2016, 90,2 % des entreprises québécoises sont branchées à Internet, soit une hausse de 6 points de pourcentage par rapport à 2012. Le taux de branchement croît avec la taille de l’entreprise : il est de 86,4 % dans les entreprises de 1 à 4 employés comparativement à 100 % dans celles de 250 employés et plus. Il diffère également d’une industrie à l’autre : 99,1 % des entreprises sont branchées à Internet dans l’industrie de l’information et l’industrie culturelle, alors que la proportion est de seulement 75,5 % dans le secteur de l’hébergement et des services de restauration. Ces données sont tirées d’un bulletin portant sur l’accès à Internet dans les entreprises québécoises en 2016 diffusé aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec et s’appuyant sur des résultats de l’Enquête sur l’intégration d’Internet aux processus d’affaires.

Source Institut de la statistique du Québec

3. La baisse du taux d’inoccupation national annule deux années de hausse

Selon l’Enquête sur les logements locatifs menée en 2017 par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le taux d’inoccupation moyen des appartements locatifs traditionnels a diminué dans les centres de 10 000 habitants et plus au Canada : il est passé de 3,7 % en octobre 2016 à 3,0 % en octobre 2017. Cette baisse annule les hausses de 2015 et de 2016 et ramène le taux d’inoccupation à sa moyenne sur 10 ans. Le recul des taux d’inoccupation à l’échelle nationale reflète la reprise de la demande de logements locatifs dans les provinces productrices de pétrole.

Source Société canadienne d’hypothèques et de logement

4. L’ACQ dénonce la décision du gouvernement de soumettre uniquement la question salariale à l’arbitrage

En soumettant exclusivement la question salariale au processus d’arbitrage prévu dans la Loi assurant la reprise des travaux dans l’industrie de la construction ainsi que le règlement des différends pour le renouvellement des conventions collectives (projet de loi no 142), « le gouvernement rate une occasion en or de régler une fois pour toutes des points litigieux qui perdurent depuis trop longtemps et plombent la compétitivité de l’industrie de la construction ». Selon le président de l’ACQ, M. Francis Roy, « les employeurs des secteurs IC-I (institutionnel et commercial, industriel) sont ainsi privés d’une chance réelle de moderniser enfin des conventions collectives dont certaines clauses sont archaïques. En pratique, le gouvernement prive les entrepreneurs de leurs moyens de satisfaire les demandes de plus en plus exigeantes des donneurs d’ouvrages, mais aussi d’affronter efficacement une concurrence qui s’intensifie alors que l’industrie est au ralenti depuis cinq ans ».

Source Association de la construction du Québec

5. Négociations dans la construction – L’Alliance syndicale de l’industrie de la construction prend acte de l’arrêté ministériel et salue la neutralité de la ministre du Travail

L’Alliance syndicale de la construction prend acte de l’arrêté ministériel publié par la ministre du Travail, madame Dominique Vien de ne renvoyer en arbitrage que la question salariale dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel. Les dirigeants des cinq syndicats représentant les travailleurs de l’industrie de la construction saluent d’ailleurs la décision de la ministre de ne pas s’ingérer dans la négociation et d’empêcher l’utilisation de l’arbitrage comme un mode de négociation forcé.

Source Alliance syndicale de la construction

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.