Du sol au plafond avec Rénovation Deschênes

1
697
Du sol au plafond avec Rénovation Deschênes

Situé sur la Rive-Sud de Montréal, cet appartement a été remodelé du sol au plafond. Tout était à refaire, les lieux avaient un urgent besoin de soins. Les clients imaginaient un espace zen et stylé malgré les plafonds de crépi, les armoires de mélamines et deux salles de bain désuètes munies de bain-douche de plastique. Les propriétaires reconnaissaient le potentiel de l’environnement et l’équipe de Rénovation Deschênes les a accompagnés avec plaisir dans ce projet de transformation.

Les défis à relever tenaient autant de la logistique que des contraintes liées à l’immeuble. Structure de béton, difficulté pour monter les matériaux, horaires restreints et autres problématiques s’ajoutaient aux casse-têtes structurels. Par exemple, les clients souhaitaient agrandir la salle de bain de l’intérieur et bénéficier d’un bain autoportant. C’est là que l’un des principaux défis techniques s’est posé puisque le drain existant ne permettait pas d’installer une baignoire autoportante conventionnelle sans construire un podium. De plus, les salles de bains étaient mal éclairées, elles n’étaient pas accueillantes ni confortables. Vu la structure de béton de l’immeuble, aucun drain ne pouvait être relocalisé. Le plancher également en béton ondulait beaucoup et n’était pas au niveau.

Une grande douche de céramique a été fabriquée sur mesure. La céramique murale choisie pour son effet lustré, reflète bien la lumière et contribue à l’impression d’ouverture. En outre, la robinetterie, le mobilier et les accessoires ont été fabriqués sur mesure avec soin : un look Zen Tibétain qui s’agence très bien avec quelques-uns des meubles que les clients ont rapportés de voyage. Les quelques tracés de mosaïques viennent donner une touche de richesse.

Les meubles-lavabos suspendus permettent au regard de courir sur le plancher de céramique à motif déconstruit alterné, recherché dans les formes, mais discret dans ses teintes. Le miroir a été construit sur place pour couronner le comptoir moulé et a été rétroéclairé grâce à une bande lumineuse au LED. Parlant LED, un travail de recherche et d’exécution particulier a été réalisé. Des bandes LED sont dissimulées derrière chacune des retombées, faux cadres et détails architecturaux.

À la cuisine, tout a été refait : armoires, comptoir de corian, carrelage, etc. Le sol a été nivelé et refait en entier. Le plafond de crépis a été recouvert de gypse et des retombées de planches de bois ont été fabriquées sur mesure par l’équipe de menuisiers d’expérience de Rénovation Deschênes.

La conception de tout le projet a été réalisée par le designer de Rénovation Deschênes et représentait un autre défi par son caractère unique. Le design recherché devait rappeler les nombreux voyages au Tibet des propriétaires.
Lors d’une réalisation qui repose sur peu d’éléments, chacun d’eux se doit alors d’être impeccablement choisi et l’exécution ne tolère également aucun écart.

En route vers les 35e Prix Domus

Rénovation Deschênes participe cette année à la 35e édition des Prix Domus. Pour tout savoir sur les leaders en construction et en rénovation du grand Montréal qui sont dans la course pour les 18 grands prix rendez – vous sur www.prixdomus.com

1 commentaire

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.