L’amour de la pierre

0
189
L'amour de la pierre (source Granit et marbre Castello)

Pour rafraîchir une cuisine ou une salle de bain, rien ne vaut l’installation de nouveaux comptoirs. Sans oublier que la cuisine et la salle de bain donnent plus de valeur à une habitation et sont les éléments qui accéléreront sa revente. En matière de durabilité et d’apparence, il n’y a rien pour battre les comptoirs en granit, en quartz et en marbre.

« Il s’agit d’œuvres d’art », nous rappelle Sophie Simard, directrice des ventes chez Granit et marbre Castello, un membre de la bannière Réno-Maître de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec. Elle poursuit, trahissant sa passion du matériau : « Chaque pièce est différente. On ne voit jamais la même chose. Ça parle, c’est vivant! »

Granit, quartz et marbre se déclinent en une palette de couleurs infinie. Comment alors faire un choix?

« C’est un coup de cœur », nous dit-elle. Cela dit, il faut tout de même utiliser les bons matériaux aux bons endroits et tenir compte des caractéristiques de chacun.

Le granit, par exemple, restera impeccable et ne changera pas d’aspect. On peut y déposer un plat chaud sans problème. Ce sont les différentes roches à l’intérieur d’une pièce qui lui donnent ses nuances et tout son intérêt. Un bon atelier verra à ce que les veines se suivent et évitera les nœuds. Eh oui, le granit a un grain, des veines et des nœuds, tout comme le bois!

Le marbre, plus tendre, acquerra avec les années une patine, très prisée en Europe, moins au Québec. Étant donné sa plus grande fragilité, on le réservera donc pour la salle de bain ou encore pour le revêtement de foyer.

Le quartz, pour sa part, gagne en popularité pour sa couleur très uniforme qui s’inscrit bien dans un décor plus minimaliste. Un comptoir de quartz se compose à 93 % de granules de quartz mélangé à une résine qui lui donne sa couleur. On peut ainsi obtenir des blancs très blancs, que l’on ne peut obtenir avec une pierre naturelle. Pas question par contre d’y déposer un plat chaud : les couleurs claires jauniraient tandis qu’un cerne blanc apparaitrait sur les couleurs plus foncées.

Ces belles pierres peuvent aussi servir à recouvrir un foyer, une cabine de douche, un plancher, un escalier, ajoutant de la valeur et du prestige à toute résidence. 

Un mot sur l’entretien : malgré sa durabilité et sa résistance, la pierre naturelle exige tout de même un minimum d’entretien. Une fois l’an, on doit la sceller afin d’en conserver la belle apparence. Le quartz, par contre, ne requiert aucun entretien. Pour le nettoyage, on utilisera une eau légèrement savonneuse.

Le choix d’un fournisseur

Les meilleurs ateliers s’approvisionnent aux quatre coins du monde. La visite d’un entrepôt vous fera découvrir un véritable trésor. Il est préférable en effet de faire son choix en voyant une pièce plutôt qu’un simple échantillon. Vous repartirez cependant avec un échantillon pour vérifier si la pièce s’harmonise aux armoires, au dosseret, au revêtement de plancher et à la couleur des murs.   

Les bons ateliers sont pourvus d’équipement à la fine pointe pour couper et polir la pierre : les mesures sont prises à l’aide d’un laser tandis qu’une scie à commande numérique se charge de la coupe. Une finisseuse de précision permet de finir le nez du comptoir en appliquant la même pression sur toute la surface, ce qui donne un fini aussi uniforme que celui du dessus du comptoir.

Quand vient le temps de rénover, la bannière Réno-Maître de l’APCHQ peut vous aider à trouver des experts rénovateurs certifiés en plus d’offrir une garantie sur les travaux et du financement grâce au Réno-prêt.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici