Besoins des ainés en matière d’habitation

0
170

D’ici 20 ans, les aînés (personnes de 65 ans ou plus) représenteront 25 % de la population canadienne (contre seulement 14% en 2011). Selon la SCHL, la proportion croissante d’aînés au Canada devrait avoir des effets importants sur le marché de l’habitation.

Les besoins de logement évoluent souvent avec l’âge. Les aînés peuvent avoir besoin de faire modifier leur habitation pour continuer d’y vivre et d’y avancer en âge dans le confort et la sécurité. Mais selon certains chercheurs, beaucoup ne sont pas assez bien préparés pour vieillir chez eux.

La SCHL pense que c’est un domaine où il est important de combler les lacunes dans les connaissances et qu’il faut agir pour éviter que l’offre actuelle n’arrive pas à combler la demande de logements accessibles. La SCHL a donc voulu répondre à la question suivante:

dans quelle mesure les caractéristiques d’accessibilité ont-elles été intégrées dans les logements des aînés au Canada?

La recherche a englobé plusieurs catégories socio-économiques et démographiques d’aînés canadiens. Elle a aussi examiné différents types d’immeubles et modes d’occupation. En voici les principaux faits saillants:

•Environ le quart (24 %) des ménages et le tiers (32 %) des ménages d’aînés avaient une entrée accessible.

•De 2002 à 2012, le pourcentage de logements d’aînés ayant des barres d’appui a monté de 35 à 42 %.

•Plus de la moitié (55 %) des aînés à mobilité réduite ayant besoin d’un fauteuil roulant ou d’une aide mécanique n’avaient pas d’entrée accessible.

•Les aînés ayant récemment déménagé étaient plus susceptibles que les autres de vivre dans un logement doté de caractéristiques d’accessibilité.

L’étude a permis de faire quelques constatations intéressantes :

•Les collectifs d’habitation, en particulier les immeubles d’appartements, répondent aux besoins des aînés en matière de logement.

•Une part importante des aînés à mobilité réduite vivent dans un logement difficilement accessible.

•Les mesures incitatives et les règlements ciblés des gouvernements semblent être un moyen efficace d’accroître l’accessibilité des logements.

Les investissements dans les logements abordables et adaptables peuvent éviter aux aînés de devoir déménager dès que leurs besoins changent. Grâce à des mesures incitatives et des règlements ciblés, le gouvernement et le secteur peuvent accroître le nombre de logements accessibles pour la population croissante d’aînés.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.