Méconnaissance des produits d’assurance et projet de loi 141

0
215

Le 22 mai dernier, la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD) et de la Chambre de la sécurité financière (CSF) tiraient la sonnette d’alarme en révélant les résultats d’un nouveau sondage sur la méconnaissance des produits d’assurance.

Marie Elaine Farley, présidente et chef de la direction de la CSF s’inquiète par le fait même de l’adoption du projet de loi 141 qui pourrait ouvrir la porte à l’achat de produits d’assurance en ligne sans l’intervention obligatoire d’un professionnel certifié, formé et encadré ayant l’obligation de bien conseiller son client.

Infopreneur a retenu 5 chiffres significatifs et inquiétants sur la compréhension des produits d’assurance:

1 consommateur sur 2 ignore les exclusions à ses contrats d’assurance;

À peine 20 % des consommateurs lisent intégralement leurs polices;

À peine 19 % des répondants savent que les refoulements d’égout n’entrent pas dans la couverture de base des polices d’assurance-habitation;

76 % des répondants ne savent pas que les maux de tête récurrents peuvent affecter leur assurance-vie;

61 % des québécois n’ont pas avisé leur assurance de changements majeurs touchant leur résidence, comme des rénovations importantes, l’achat d’un chien ou encore l’acquisition de matériel électronique de valeur.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.