De quel degré de résistance au feu ai-je besoin ?

0
482

Quel degré de résistance au feu doit-on avoir entre telle ou telle unité d’habitation. Les experts du service technique de l’APCHQ ont préparé un résumé des exigences du Code de construction 2005 (modifié) qui pourrait vous être utile pour vos prochaines constructions.

En premier lieu, dans les bâtiments de 600m 2 et moins et de 3 étages et moins, trois degrés de résistance au feu s’appliquent : 30, 45 et 60 minutes. L’article 9.10.9.14.1) du CNB 2005 (modifié) mentionne que dans une habitation, les suites doivent être isolées des suites ou pièces contigües par une séparation coupe-feu d’au moins 45 minutes. Par contre, si un logement d’au moins 2 étages, sous-sol inclus, est présent, il doit être isolé du reste du bâtiment par une séparation coupe-feu d’au moins 60 minutes.

De plus, une séparation coupe-feu doit être maintenue à sa jonction avec une autre séparation coupe-feu, un plancher, un plafond, un toit ou un mur extérieur. Donc:

  1. Un plancher à l’intérieur d’un même logement n’a pas à former une séparation coupe-feu.
  2. Une séparation coupe-feu qui sépare les logements d’une cage d’escalier doit se prolonger verticalement dans le vide sous toit, directement au-dessus et avec le même degré de résistance au feu de 45 minutes.
  3. Puisqu’un degré de résistance au feu de 45 minutes est requis entre les logements 2 et 5, la séparation coupe-feu doit se prolonger dans le vide sous toit avec le même degré de résistance au feu et ce, jusqu’à la face interne du toit.** une solution de rechange au prolongement de la séparation coupe-feu au vide sous toit consisterait à construire le plafond des deux unités avec un degré de résistance au feu de 30 minutes tel que stipulé à l’article (9.10.9.10.2) du CNB 2005 (modifié).
  4. Les murs, poteaux et arcs porteurs situés à l’étage immédiatement sous un plancher ou un toit doivent avoir au moins le même degré de résistance au feu que le plancher ou le toit qu’ils supportent. Dans notre exemple, le mur extérieur doit avoir une résistance au feu égale au plancher supérieur, soit de 60 minutes.
  5. Dans notre exemple, si l’option de donner un degré de résistance au feu de 30 minutes au plafond est retenue, les murs extérieurs devront avoir au moins le même degré de résistance au feu que le plafond soit de 30 minutes.

Dans le cas de garage attaché au bâtiment, certaines distinctions sont à faire :

1. Garage attaché à un bâtiment résidentiel unifamilial : aucune séparation coupe-feu. Attention: la réglementation municipale peut parfois exigée une séparation coupe-feu entre le garage et la maison. Informez-vous à la municipalité.
2. Garage de 5 places de stationnement ou moins : une séparation coupe-feu d’au moins 60 minutes est exigée.
3. Garage de plus de 5 places : une séparation coupe-feu d’au moins 90 minutes est exigée.

En cas de doute, n’hésitez pas à communiquer avec vos experts techniques
de l’APCHQ (CLIQUEZ-ICI).

 

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.