Le gouvernement du Canada veut aider les travailleurs de la construction à arrêter de … ?

0
663
aide pour arrêter de fumer dans la construction

L’usage du tabac est la première cause évitable de décès prématurés et de maladies au CanadaUn Canadien meurt d’une maladie liée au tabac toutes les 12 minutes, ce qui représente environ 45 000 Canadiens par année. Le taux de tabagisme chez les travailleurs de la construction est de 34 %, soit plus que le double de la moyenne nationale.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui que l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) verserait plus de 3,8 millions de dollars pour appuyer un projet de renoncement au tabac dans l’industrie de la construction, qui est le fruit d’un partenariat entre la Société canadienne du cancer et EllisDonIl s’agit d’un programme qui sera offert aux travailleurs de la construction sur des chantiers spécifiques de l’entrepreneur EllisDon en Ontario (OttawaToronto et la région de Kingston) et en Alberta (Calgary et Edmonton). Il a pour but d’aider les fumeurs à renoncer au tabac et à améliorer leur état de santé global. Le projet s’étendra sur d’autres chantiers choisis d’EllisDon partout au pays, sur les trois prochaines années.

Un soutien personnalisé à l’abandon du tabac, dont un plan individuel de renoncement, sera fourni sur certains chantiers de construction EllisDon par la Société canadienne du cancer et des membres du personnel de Santé publique Ottawa ayant suivi le programme de formation TEACH (Training Enhancement in Applied Cessation Counselling and Health) du Centre de toxicomanie et de santé mentale. Ce soutien comprend un plan de suivi après 30 jours et après six mois pour maximiser les chances de réussite des participants. Le projet, qui fait objet d’une évaluation par l’Unité de recherche sur le tabac de l’Ontario est également parrainé par Johnson and Johnson Inc. Le projet prend appui sur un projet pilote de Santé publique Ottawa qui a aidé plus de 600 travailleurs dans certains chantiers de construction d’Ottawa à abandonner le tabac entre 2014 et 2018.

L’investissement annoncé s’inscrit dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le tabac lancée en 2018 dans le but de faire passer le taux de tabagisme au Canada à moins de 5 % d’ici 2035.

Dre Theresa Tam, Administratrice en chef de la santé publique du Canada déclare: « Le tabagisme est un facteur de risque de plus de 40 maladies et autres problèmes de santé, dont le cancer, les troubles respiratoires et la maladie cardiaque. En offrant un soutien et des ressources adaptés aux travailleurs de la construction sur leur lieu de travail, nous les encourageons et les aidons à arrêter de fumer, ce qui permettra de réduire le taux de tabagisme plus élevé que la moyenne chez ce groupe. »

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.