Plus d’aides aux personnes sans logement le 1er juillet

0
253

Le Conseil des ministres a adopté aujourd’hui une série de mesures qui permettront à la Société d’habitation du Québec de fournir plus d’outils aux offices d’habitation pour venir en aide aux personnes à la recherche d’un logement en cette période de l’année.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, a annoncé la réactivation du Programme d’aide d’urgence 2005 aux ménages sans logis et aux municipalités connaissant une pénurie de logements locatifs pour des raisons exceptionnelles. Les mesures mises en place sont les suivantes :

  • 75 unités de supplément au loyer d’urgence qui permettront à autant de ménages admissibles de débourser seulement 25 % de leur revenu pour se loger. Il s’agit d’unités d’urgence supplémentaires qui s’ajoutent aux 10 unités dont dispose déjà la Société d’habitation du Québec au 1er juillet 2019.
  • L’octroi de subventions aux municipalités pour le remboursement d’une partie des dépenses, notamment pour l’hébergement temporaire de certains ménages, leur déménagement ou l’entreposage de leurs biens.
  • L’octroi de subventions aux municipalités qui choisiront d’adopter une aide d’urgence complémentaire pour accompagner les ménages qui en feront la demande.

Les municipalités admissibles aux subventions sont celles dont le taux d’inoccupation serait égal ou inférieur à 2 %.

La Société d’habitation du Québec remboursera à la municipalité 50 % des dépenses admissibles faites pour offrir des services d’urgence aux ménages sans logis. Ce pourcentage pourra être majoré à 100 % dans des circonstances de sinistre majeur.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.