Le gouvernement du Canada investit dans des logements avec services de soutien

0
261

Tous les Canadiens méritent d’avoir un chez-soi sûr et abordable. C’est pourquoi, en mai 2018, le gouvernement a lancé le Fonds national de co-investissement pour le logement (FNCIL), le plus important programme du genre dans l’histoire du Canada.

Aujourd’hui, à Ottawa, l’honorable David McGuinty, député de la circonscription fédérale d’Ottawa-Sud, au nom de l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), a annoncé un engagement financier de 3,12 millions de dollars du gouvernement fédéral pour la construction de l’immeuble du Bureau des services à la jeunesse (BSJ) d’Ottawa qui sera situé au 2887, promenade Riverside.

Grâce à cet investissement du FNCIL, une initiative phare de la Stratégie nationale sur le logement (SNL), et à la participation d’autres partenaires, y compris la Ville d’Ottawa, ce projet permettra de construire 39 logements pour des jeunes qui sont sans abri ou qui risquent de se retrouver dans la rue.

Quelques faits en bref
  • Tous les logements de l’ensemble situé au 2887, promenade Riverside auront un loyer abordable.
  • Dans ce nouvel immeuble, on vise des économies d’énergie de 34,60 % et une diminution de 43,20 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux exigences du Code national de l’énergie pour les bâtiments de 2015.
  • Les logements autonomes destinés à des jeunes sont conçus pour répondre aux besoins des célibataires et des familles, y compris les familles avec jeunes enfants, et en particulier aux besoins des mères monoparentales. Parmi les 39 logements de l’ensemble, 33 sont des studios, tandis que les six autres sont des appartements de deux chambres pouvant loger de petites familles.
  • Le gouvernement du Canada s’affaire à mettre en œuvre sa Stratégie nationale sur le logement (SNL), un plan ambitieux de 55 milliards de dollars sur 10 ans qui créera 100 000 nouveaux logements, comblera les besoins en logement de 530 000 familles et permettra de réparer et de renouveler plus de 300 000 logements, en plus de réduire de moitié l’itinérance chronique.
  • Doté d’une enveloppe budgétaire de 13,2 milliards de dollars, le FNCIL accorde la priorité aux projets qui ont pour but de venir en aide aux gens qui en ont le plus besoin: les femmes et les enfants fuyant la violence familiale, les aînés, les Autochtones, les personnes handicapées, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépendance, les anciens combattants et les jeunes adultes.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.