Une issue sans issue

0
22

Tout le monde le sait, les fenêtres des chambres de logement sont des moyens d’évacuation traités par le code de construction. Des exigences relatives à la superficie d’ouverture sont exigées afin de permettre une sortie rapide et sécuritaire vers l’extérieur du bâtiment. Mais une fois à l’extérieur qu’en est-il ?

Certains concepteurs de plans oublient que la partie 2 de la division A du code de construction établi des objectifs liés à la sécurité d’utilisation. Ces objectifs ont pour but de limiter la probabilité qu’une personne se trouvant à l’intérieur ou à proximité du bâtiment soit exposée à un risque inacceptable de blessures lié à la présence de dangers. L’objectif OS3.7 du CNB, indique que les risques de blessures en raison de la présence de dangers sont ceux causés par le retard ou l’impossibilité des personnes à se mettre à l’abri cas d’urgence.

Une configuration de fenêtre devient problématique lorsqu’une fois évacué du bâtiment, des obstacles empêchent les occupants de se mettre à l’abri en cas d’urgence. C’est particulièrement le cas lorsque la fenêtre d’une chambre située au sous-sol se trouve en dessous d’une plateforme telle qu’un balcon ou une terrasse. Le schéma suivant démontre que certains plans ont une configuration questionnable au niveau sécurité;

Comme on peut le voir, une terrasse sera construite au-dessus de la fenêtre. Est-ce une conception sécuritaire? Poser la question c’est d’y répondre. Non seulement une hauteur de dégagement est exigée afin de permettre l’évacuation, mais les probabilités d’expositions à un risque inacceptable doivent aussi être évalués.

Prenons comme exemple un hiver avec d’importantes accumulations de neige, qui empêcherait l’évacuation depuis le dessous de la terrasse vers un endroit sécuritaire causé par l’obstruction de la neige de part et d’autre de la terrasse. Voilà une situation qui retarderait ou rendraient impossible des personnes de se mettre à l’abri de façon sécuritaire, tel que mentionné dans l’objectif du code. Pour en ajouter un peu, disons que le propriétaire de la résidence décide de fermer les contours de la terrasse afin de se faire un mini cabanon sous cette dernière! Impossible d’évacuer.

Enfin, lors de la conception et de la construction d’un bâtiment, il est de notre devoir, en tant que professionnels, d’évaluer les risques liés à la sécurité des occupants. Un détail qui semble insignifiant pourrait sauver une vie. Pensez-y!

Pour plus de détails, n’hésitez pas à contacter le service technique ainsi que notre site internet pour de la documentation pertinente.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.