Avez-vous les moyens de vous procurer une copropriété dans les plus grandes villes du Canada?

0
149

Dans les plus grandes villes canadiennes, des jeunes acheteurs à la recherche de prix abordables et des baby-boomers désireux de vivre dans des propriétés qui n’exigent pas d’entretien, ont mis la main sur des copropriétés.

Sans surprise, cette forte demande a poussé à la hausse le prix au pied carré, à l’exception de Vancouver et Calgary, affirme Phil Soper, président et chef de la direction, Royal LePage. Les acheteurs, et principalement ceux qui cherchent des propriétés d’entrée de gamme, s’adaptent en achetant des plus petites unités.

En examinant cette fois l’ensemble des types de propriétés (agrégat) dans les régions élargies analysées, le prix au pied carré des propriétés dans la région du Grand Ottawa a connu la plus forte hausse au pays par rapport à l’année précédente (9,6 %), suivie de la région du Grand Montréal (5,9 %). Le prix au pied carré dans la région du Grand Toronto a augmenté de 2,0 %, stimulé par un bond de 6,1 % à Toronto même. Les marchés immobiliers résidentiels des régions du Grand Vancouver et du Grand Calgary ont affiché quant à elles les plus importantes baisses du prix de l’agrégat au pied carré, diminuant de 11,3 % et de 6,2 % respectivement.

Parmi tous les marchés étudiés, à la seule exception de la ville de Vancouver, le prix médian au pied carré pour les appartements en copropriété est plus élevé comparativement aux maisons unifamiliales détachées.

Région du Grand Montréal

Le prix médian au pied carré d’un appartement en copropriété dans la ville de Montréal a connu une hausse au cours des sept premiers mois de 2019, augmentant de 7,9 % par rapport à l’année précédente pour se chiffrer à 433 $, tandis que celui des maisons unifamiliales montait de 6,9 % pour la même période, atteignant 313 $. Globalement, les prix au pied carré de l’agrégat des propriétés de la ville de Montréal et de la région du Grand Montréal ont connu des hausses de 8,3 % et de 5,9 % pour se chiffrer à 357 $ et 286 $ respectivement.

De tous les marchés à l’étude, c’est Montréal et la région du Grand Montréal qui offrent la plus grande superficie habitable médiane. La superficie médiane des appartements en copropriété vendus à Montréal et dans la région du Grand Montréal durant les sept premiers mois de 2019 était de 944 pieds carrés et de 989 pieds carrés, respectivement. Cela signifie donc que les acheteurs à Montréal même obtiennent 25,5 % et 21,0 % plus de pieds carrés que les acheteurs de Toronto et Vancouver, respectivement.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.