Les 10 problèmes les plus communs dans un grenier

0
486
Bad Attic Photo: Attic Systems /Systèmes Éconergie

L’entreprise Systèmes Éconergie, également connue sous le nom de Systèmes Sous-sol Québec vous présente les 10 problèmes les plus communs dans un grenier : 

  1. Fuites d’air : L’air extérieur s’infiltre au bas de la maison, créant des courants d’air et rendant votre maison inconfortable. L’air s’échappe par les trous faits pour les câbles et les tuyaux, les chasses, les joints entre la cloison sèche et la charpente, et par les zones de courants d’air comme les murs nains ou les greniers à paliers multiples.
  2. Conduits : Les conduits dans le grenier ne sont pas une bonne idée. L’air que vous payez pour chauffer en hiver est soufflé dans des conduits situés dans un grenier froid et ces conduits refroidissent l’air que vous chauffez avant qu’il ne se rende dans les pièces à chauffer.
  3. Fuites d’air autour de la cheminée : Il est exigé par le code du bâtiment d’avoir un espace entre le bois et la cheminée. Ceci crée un passage pour les fuites d’air qui se déplacent du sous-sol, aux chambres à l’étage, puis vers le grenier et enfin, vers l’extérieur.
  4. Des trappes d’accès au grenier : Étant un des plus grands trous dans le haut de la maison, la trappe d’accès est souvent une grande brèche pour l’isolant.
  5. Des luminaires encastrés : Beaucoup de trous et de joints laissent l’air circuler librement autour des luminaires encastrés à cause de la manière dont ils sont installés. Afin de protéger votre maison contre un incendie, l’isolant ne peut jamais être en contact avec les boitiers des encastrés.
  6. Ventilateur pour toute la maison dans le plafond : Les ventelles laissent l’air que vous chauffez et climatisez s’échapper sans cesse. C’est une autre énorme fuite d’air et brèche à l’isolant qu’il faut éliminer.
  7. Ventilateurs de salle de bain ventilés vers le grenier : Les ventilateurs de salle de bain qui montent au grenier amènent toute l’humidité, ce qui crée un environnement favorable pour les moisissures et la rouille.
  8. Accumulation de glace : Une combinaison de fuites d’air chaud et de mauvaise isolation dans le grenier provoque une fonte de la neige sur le toit. La neige fondante coule alors vers l’avant-toit, gèle à nouveau et provoque l’accumulation de l’eau sous les bardeaux. Voilà comment se produit ce type de dégâts d’eau à l’intérieur de la maison.
  9. Chaleur radiante d’été : L’été lorsque le soleil chauffe les bardeaux jusqu’à une température de 71 degrés, la température du grenier devient plus élevée que la température extérieure. Cette chaleur irradie dans le grenier, puis vers vos pièces, réchauffant l’air que vous payez pour climatiser.
  10. Manque d’isolation : Vos plafonds sous le grenier au-dessus devraient toujours varier entre 18 degrés Celsius en hiver et sous 24 degrés Celsius en été. Il faut donc avoir assez d’isolant réparti de la bonne façon. Les panneaux isolants semi-rigides isolent mal en raison des interstices, des ponts thermiques et du mouvement de l’air dans l’isolant de fibre de verre.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.