Évitez que votre unité modèle devienne une unité problème!

0
1241
Évitez que votre unité modèle devienne une unité problème!

Afin d’impressionner les acheteurs potentiels et dans le but de mettre en valeur vos projets, il arrive fréquemment que vos unités modèles soient garnies de plusieurs matériaux ou dispositifs qui constituent des extras aux unités de base.

Bien que cette pratique ait pour effet d’améliorer l’apparence de vos projets et peut-être de mousser vos ventes, vous devez être prudent.

Lorsque vous vendez un immeuble selon une unité modèle, au moment de remplir votre contrat préliminaire et votre contrat de garantie, vous devrez cocher la clause suivante par laquelle vous vous engagez à livrer l’immeuble conformément:

« aux normes de l’unité témoin désignée comme suit_________________, en excluant cependant les points mentionnés dans la liste des modifications annexée aux présentes comme annexe C et initialée par les parties pour fins d’identifications ».

Ainsi, à moins que vous identifiiez clairement à l’annexe C les exclusions qui s’appliquent à l’unité de votre client, tous les extras qui ont été incorporés à l’unité témoin devront également être incorporés à l’unité vendue, l’unité témoin devenant alors la référence quant à vos obligations.

Par exemple, si votre unité témoin est garnie de comptoirs de quartz et d’armoire en bois, l’unité de votre client devra également être livrée avec ces matériaux, même s’il était de votre intention de fournir des comptoirs en stratifié et des armoires en mélamine.

Afin d’éviter toute controverse, nous vous conseillons, avant d’entreprendre vos ventes, de vous préparer une annexe maison qui identifiera toutes les exclusions quant à votre unité modèle. Ensuite vous n’aurez qu’à la joindre à l’annexe C. De cette façon, vous serez assuré de ne pas payer pour des travaux ou matériaux exclus. Bien sûr, pour être opposable à vos clients cette annexe maison devra également être initialée par vos clients !

Vous désirez en savoir plus sur les contrats?

Crochetière Pétrin propose un atelier de formation gratuit pour tout savoir sur les extras: La différence entre un contrat pouvant générer un profit ou une perte

Informations additionnelles et inscription:
http://formation.apchq.com/montreal-metropolitain/lms/index.php?r=course/details&id=842

SOURCECrochetiere Pétrin Avocats
Article précédentLes événements du mois d’octobre
Article suivant2,4 M$ en travaux dans les CPE
Crochetière Pétrin est une entreprise passionnée par le droit de la construction et de l'immobilier depuis déjà 35 ans. Nous avons des bureaux à Montréal, Sherbrooke, Boisbriand et Candiac. Notre mission est d'offrir à notre clientèle d'entreprises, des toutes tailles et de tous secteurs, constructeurs, rénovateurs ou promoteurs, des services juridiques professionnels complets de qualité supérieure et à des prix compétitifs en droit de la construction, de la rénovation et de l’immobilier. Les valeurs de notre entreprise sont l'efficacité, l'engagement et la collaboration, l'orientation client et la créativité.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.