Le foyer de masse gagne en popularité

0
1767
Le foyer de masse gagne en popularité

Avec la facture énergétique qui ne cesse d’augmenter, les propriétaires cherchent de nouvelles façons de chauffer leur habitation. Pourquoi ne pas joindre l’économique à l’utile et à l’agréable? Une technologie vieille de plus de cent ans s’implante peu à peu au Québec depuis maintenant trente ans : le foyer de masse.

Ce système de chauffage central remplace avantageusement les systèmes habituels avec toute la beauté d’un foyer en prime. Il peut aussi se charger du chauffage de l’eau et même contribuer à la cuisine!

Le rendement du foyer de masse repose sur deux caractéristiques : son coeur, tout d’abord, qui peut atteindre des températures de l’ordre de 900 °C, mais aussi sa masse, qui absorbe et transmet toute cette bonne chaleur. Les températures élevées permettent de bruler les gaz de combustion du bois et ainsi d’éviter le « smog » souvent associé à cette source d’énergie. Les émissions de particules fines, 1 à 3 grammes à l’heure, sont de beaucoup inférieures à la norme la plus stricte, celle de l’état de Washington qui est de 4,5 grammes à l’heure.

Un chauffage grand confort

Le chauffage traditionnel se fait par convection : on chauffe en fait l’air. Dans le cas du foyer de masse, il s’agit de chauffage par radiation : c’est la pierre que l’on chauffe. Cette chaleur se transmet tout doucement aux environs. Le chauffage courant produit souvent ce que l’on appelle la stratification des couches de température, la chaleur montant au plafond et laissant vos pieds au froid.

Le chauffage par rayonnement est le mieux adapté au corps humain, car il évite justement ces couches de température qui vous font frissonner en regardant la télé. En été, c’est tout le contraire : la pierre absorbe la chaleur ambiante, laissant la maison plus fraîche et réduisant d’autant le besoin de climatisation.

Pour maintenir la chaleur la journée durant, l’utilisateur d’un foyer de masse n’a qu’à faire un seul gros feu d’une heure et demie à deux heures et le laisser s’éteindre. Un foyer de masse peut ainsi chauffer toute une maison : l’étage supérieur sera plus frais d’un ou deux degrés, ce qui est parfait pour le sommeil. Le haut rendement du foyer de masse fait que l’on peut y utiliser du bois de rebut, en fait tout bois propre et sec.

Un cachet indéniable

L’installation d’un ouvrage de maçonnerie de quelque trois tonnes dans une maison requiert, on s’en doute, quelques modifications. La réalisation d’un foyer de masse peut en fait entrainer le rajeunissement de tout l’intérieur.

Le foyer permet d’abattre des cloisons et de créer un aménagement à aire ouverte. Il peut servir de séparation naturelle entre deux pièces comme la cuisine et la salle à manger ou encore la salle à manger et le salon. Il crée un point d’attraction très fort et ajoute beaucoup de cachet à un intérieur.

Le chauffage au bois serait d’ailleurs celui qui produit les plus grandes retombées économiques locales parmi les énergies renouvelables; il s’avère donc un facteur dans le développement des régions. Le bois est aussi la source d’énergie la moins couteuse et les économies réalisées font que le foyer de masse se repaie deux, trois et même quatre fois pendant la durée de vie de la propriété.

Si vous cherchez à rénover votre demeure de fond en comble, la bannière Réno-Maître de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) peut vous aider à trouver des experts rénovateurs certifiés en plus d’offrir une garantie sur les travaux et du financement grâce au Réno-prêt.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.