Congestion routière sur la Rive-Nord : 18 villes s’allient

0
855
Congestion routière sur la Rive-Nord : 18 villes s'allient

Le 6 février 2018, le Maire Demers faisait l’annonce de la tenue d’un forum sur la mobilité et le transport collectif prévu le 23 avril 2018 à Laval. Ce mouvement sans précédent réunira les 7 maires de la MRC de Thérèse-De Blainville, les 7 maires de la MRC de Deux-Montagnes ainsi que les maires de Terrebonne, de Saint-Jérôme et de Mirabel, qui uniront ainsi leurs voix et s’engagent à mobiliser leurs partenaires afin de dégager des propositions durables pour contrer la congestion routière, qui affecte la qualité de vie des 800 000 citoyens concernés.

« C’est avec un réel désir d’améliorer la qualité de vie de nos citoyens que je propose ce rassemblement exceptionnel des municipalités de la Rive-Nord. J’ai confiance que le Forum engendrera rapidement des solutions novatrices pour lesquelles nous souhaitons l’appui financier des deux paliers de gouvernement », mentionne Marc Demers, maire de Laval.

« Plus que jamais, l’union fait la force! Nous croyons fermement que notre mobilisation fera une différence pour tous nos citoyens. La population de la Rive-Nord croît de façon exponentielle depuis plusieurs années et les investissements en transport collectif et en mobilité ne suivent pas la cadence. Nous portons le message pour l’ensemble des municipalités qui désirent voir des améliorations rapidement », renchérissent d’une même voix Richard Perreault, maire de Blainville et préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, Denis Martin, maire de Deux-Montagnes et préfet de la MRC de Deux-Montagnes ainsi que Jean Bouchard, maire et préfet de la MRC de Mirabel.

Besoin d’agir rapidement au bénéfice des citoyens et des entreprises

Un sondage portant sur les préoccupations de mobilité réalisé par la Société de transport de Laval à l’été 2017 révèle que 80 % des citoyens de Laval et des Basses-Laurentides estiment que la congestion routière s’est aggravée au cours des 5 dernières années. En tout, 86 % des répondants croient que les embouteillages affectent leur qualité de vie. « Il est urgent d’agir », affirment les maires de la région. En effet, cette congestion a un impact majeur sur la qualité de vie, la santé des citoyens, l’émission des gaz à effet de serre et sur l’économie de la région.

Un forum pour proposer des solutions concrètes et communes aux gouvernements

Le Forum sur la mobilité et le transport collectif réunira les maires et les élus des villes mentionnées précédemment, les organismes de transport concernés, les Chambres de commerce et les acteurs socio-économiques de la région. À cette occasion, des études sur l’état de la congestion et ses impacts économiques seront dévoilées. Au terme du Forum, la volonté est d’adopter une déclaration commune et de proposer aux gouvernements du Québec et du Canada des projets de transports collectifs afin de réduire la congestion et d’améliorer la qualité de vie des citoyens.

« Les Québécois de la Rive-Nord sont quotidiennement victimes du manque d’investissements en transport dans leur région. En raison de l’accroissement de la population, nous devons sans cesse faire face à l’enjeu majeur qu’est la mobilité. Je suis fier de constater qu’un rassemblement aura lieu pour qu’ensemble nous puissions avoir l’occasion de trouver des solutions intelligentes », affirme Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

« La congestion routière endémique que connaît la Rive-Nord entraîne des impacts négatifs en termes de perte de productivité et de compétitivité, et ce, tant pour les individus que pour les entreprises et les institutions. La solution passe par un transport collectif développé, attractif et efficient, de même que par des infrastructures adaptées. L’inaction à cet égard a un coût que plus personne n’a les moyens de payer », ajoute Pierre Charron, maire de Saint-Eustache et ancien président du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL).

« Ce forum représente pour les municipalités de la Rive-N ord l’occasion de se mobiliser pour discuter des réels enjeux auxquels elles sont confrontées en matière de transport collectif et de mobilité. La situation actuelle est préoccupante et il faut envisager des solutions concrètes dans l’intérêt de tous. Je suis confiant que cet événement contribuera à améliorer la qualité de vie des citoyens et aura des impacts positifs sur l’économie », précise Marc-André Plante, maire de Terrebonne.

Villes participantes

Les Villes participantes sont : Laval, Blainville, Boisbriand, Bois-des-Fillion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Oka, Saint-Placide, Terrebonne, Mirabel et Saint-Jérôme.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.