Travailler en hauteur en criant ciseau

0
640
Travailler en hauteur en criant ciseau

Les plateformes élévatrices à ciseaux de petite taille remplacent bien les échafaudages pour les travaux de construction en hauteur dans un espace restreint. Elles combinent une puissante capacité de levage à une grande maniabilité sur des surfaces lisses et compactes.

Les plateformes élévatrices à ciseaux électriques ou à combustion munies d’un Plateformes élévatrices à ciseauxconvertisseur catalytique écologique produisent peu de bruit et ne génèrent aucune émission. Elles procurent des gains de productivité et contribuent à réduire les besoins de main-d’œuvre.

La vente de plateformes à ciseaux dans la construction résidentielle suit l’activité de l’industrie. Ces produits, d’une durée de vie moyenne d’une quinzaine d’années, équipent la plupart des constructeurs qui les ont achetés au plus fort des dernières années, explique Guy Therrien de l’entreprise de location Cisolift. La demande est ralentie au Québec et ceux qui ne les ont pas déjà en main préféreront les louer en attendant la reprise. Cisolift y trouve son compte, puisque ses clients, des centres de lo – cation d’outils et d’équipement, composent leur chiffre d’affaires à hauteur de 30 à 40 %.

Il existe deux types de plateformes à ciseaux. Il y a les plateformes à moteurs thermiques, conçues pour l’extérieur, qui fonctionnent au combustible propane, à l’essence ou au diesel. Puis, il y a les plateformes à moteur électrique conçues pour l’intérieur, fonctionnant à l’électri – cité sur des batteries d’accumulateurs. Munies d’un convertisseur catalytique, les plateformes thermiques peuvent être utilisées à l’intérieur d’un bâtiment bien ventilé.

Les deux plateformes automotrices sont dotées d’un mécanisme de levage vertical sophistiqué assuré par un ou plusieurs vérins hydrauliques. Elles sont destinées à soutenir une plateforme, un peu de matériel et un (ou plus d’un) opérateur avec ses outils de travail.

Elles remplacent avantageusement les échafau – dages, puisqu’il n’est pas nécessaire de les monter et de les démonter. Elles réduisent le besoin de main-d’œuvre d’un homme par dix pieds de hauteur à atteindre.

La plateforme élévatrice permet d’installer le matériel dans une position naturelle. Des bras reliés entre eux par des goujons appliquent le principe de levier en ciseaux capables d’élever les charges à des hauteurs allant de 10 à 90 pi. Le châssis doit assurer la rigidité et la stabilité du système à l’aide d’un centre de gravité très bas et de stabilisateurs. Le chariot à plateforme déployée se déplace lentement (0,8 km/h) pour atteindre le lieu de travail.

Les modèles récents, dédiés à la construction résidentielle, particulièrement étroits et bas pour passer les ouvertures de portes et les passages étroits, s’avèrent beaucoup plus légers que naguère les premiers modèles, tout en ne visant que des hauteurs de travail de 12 à 20 pi. Les chargeurs électriques intégrés assurent la recharge des batteries sur le secteur ou à partir d’une génératrice à combustible.

Les équipements extérieurs demeurent lourds et dotés d’axes oscillants pour s’adapter aux Travailler en hauteur en criant ciseauterrains inégaux (quelques degrés seulement) et peu compactés. Les équipements de série JLG 3394RT et 4394RT, par exemple, offrent quatre roues motrices, une transmission automatique, trois vitesses, une station de contrôle à double usage (plateforme ou sol), un mécanisme de descente manuel, etc.

Selon Guy Therrien, les entreprises en construction utilisent le plus souvent à l’intérieur des plateformes étroites et de faible hauteur comme les Skyjack 3219 ou 3226, dont les deux premiers chiffres indiquent la largeur (32 po) et les deux derniers, la hauteur (ici de 19 et 26 pi). Avec l’expérience, plusieurs clients ont réalisé qu’ils utilisaient rarement les plateformes pour atteindre de grandes hauteurs. Ils se tournent maintenant vers des modèles plus étroits et plus légers qui ne mettront pas trop de poids sur les dalles de béton fraîchement coulées.

Les nouvelles plateformes HyBrid Lifts 1030, 1230 et 1430 (ici on inverse les valeurs de largeur et de hauteur) fabriquées par Custom Equipment inc. conviennent à ce nouveau credo. Elles sont offertes à compter de 10 000 $, pour les plus petites, jusqu’à 15 000 $ pour les plus grandes. Une nouvelle plateforme élévatrice italienne devrait aussi être introduite au Québec chez Cisolift, en septembre prochain.

Achat ou location

La location d’une plateforme élévatrice électrique Skyjack 32 po x 20 pi pour les travaux à l’intérieur chez Hewitt coûte 143 $ par jour, 358 $ par semaine ou 747 $ par mois. Une plateforme Skyjack 7127 parmi les plus populaires en location pour les travaux à l’extérieur coûtera 220 $ par jour, 681 $ par semaine et 1 655 $ par mois. Il faut ajouter à cela d’autres frais, dont l’entretien annuel s’il s’agit d’une location à long terme.

Ainsi, la location d’une plateforme à ciseaux Skyjack 3219 chez United Rentals coûte 141 $

Travailler en hauteur en criant ciseau
Travailler en hauteur
en criant ciseau

par jour, auquel il faut ajouter la livraison de 128 $ aller et 128 $ retour, plus 14 % pour le plan de protection contre le feu, le vol, le vandalisme (un montant déductible de 500 $ ou plus selon l’équipement loué, sera exigé en cas de réclamation). Il faut se rendre en succursale pour régler les détails du contrat la première fois qu’on traite avec le locateur. Pour louer l’équipement, il faudra laisser un dépôt sur carte de crédit d’un montant équivalent à la location plus les frais de transport et les 14 % du plan de protection, plus 25 % pour couvrir les éventuels frais de règle – ment de litige s’il devait survenir un problème.

Des modèles biénergie existent aussi pour les modèles à ciseaux (utilisés à l’extérieur) pour garder les systèmes électriques en charge sur les chantiers qui n’offrent pas l’accès au réseau électrique. Un générateur de courant électrique utilisant le système hydraulique de la plateforme peut être installé pour fournir de l’électricité aux outillages et aux éclairages de la plateforme.

Plusieurs options sont proposées chez les manufacturiers et dans les ateliers d’accessoires. Le demi-portillon d’accès, le garde-fou repliable avec demi-portillon, le raccord au compresseur à air sur la plateforme, le feu clignotant double, l’avertisseur de mouvement, le klaxon automobile et le bip strident électronique ajoutent à la sécurité des autres travailleurs du chantier. Le nivellement automatique des stabilisateurs et les essieux oscillants permettent de travailler sur des surfaces légèrement moins planes. Les pneus solides remplis de mousse ne laissant pas de marques ou les pneus remplis de mousse à profil bas pour gazon étendent les usages de la plateforme élévatrice.

 

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.