Découvrez les 5 infos du jeudi 25 mai 2017

0
749
Découvrez les 5 infos du jeudi 25 mai 2017

1. Projet de règlement sur les terrains de jeux et de préservation d’espaces verts – L’APCHQ y voit des reculs pour la compétitivité de Montréal

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) sera de passage en soirée à la consultation publique de la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation de la Ville de Montréal. Cette consultation porte sur l’imposition d’une contribution aux fins de parcs lors de projets de réaménagement. L’Association émet plusieurs réserves sur le projet de règlement et considère que la Ville de Montréal devrait travailler davantage en collaboration avec l’industrie afin d’en arriver avec un projet de règlement plus rassembleur. Elle profitera de son passage à la Commission pour exprimer aux élus montréalais sept recommandations.

L’Association tient à saluer l’initiative d’harmoniser des normes et règlements sur l’ensemble du territoire de la Ville de Montréal, dont celle qui est visée par ce projet de règlement. Pour l’APCHQ, l’uniformisation et le fait que la prévisibilité soit la même d’un arrondissement à l’autre est une bonne nouvelle.

Encore un recul pour l’accès à la propriété
Au chapitre de l’accès à la propriété, le Québec se situe à l’arrière du peloton canadien, avec seulement 61 % de ménages propriétaires. Montréal se positionne sous la moyenne québécoise, avec 55 %. « La pression à la hausse des prix que provoquera ce projet de règlement dans sa forme initiale risque d’accentuer l’exode des familles montréalaises désirant devenir propriétaires vers les villes avoisinantes, ces dernières offrant des habitations plus abordables qu’à Montréal. Ce projet de règlement favorisera l’étalement urbain, chose que la Ville de Montréal essaie pourtant de combattre », soutient Daniel Simoneau.

Pour consulter le mémoire de l’APCHQ, rendez-vous dans le centre de presse à www.apchq.com

Source: Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec
Lien connexe: http://www.apchq.com/

2. Bourse Jocelyne Meunier-Desjardins – La CMMTQ est fière de souligner l’engagement des femmes dans l’industrie de la plomberie et du chauffage.

Afin de souligner de façon particulière l’engagement d’une étudiante dans un métier reconnu non traditionnel pour les femmes, la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ), a remis, le 18 mai dernier, la première bourse Jocelyne Meunier-Desjardins de 1000 $ à Mélanie Brissette, de Trois-Rivières, une étudiante du programme d’études professionnelles en plomberie et chauffage au Centre de formation professionnelle Vision 2020 à Victoriaville.

De plus, puisque la qualité des dossiers soumis par deux des candidates était quasi ex aequo, la CMMTQ a décidé d’octroyer exceptionnellement une bourse additionnelle de 500 $ à Laurie Normandin, de Montréal, étudiante au Centre Daniel-Johnson à Montréal. « Le choix n’a pas été facile. Ces deux étudiantes ont particulièrement démontré leur enthousiasme, leur intérêt et leur passion envers le métier.», souligne François Nadeau, président de la CMMTQ.

Dans le cadre de son implication dans le Programme d’accès à l’égalité des femmes (PAEF) dans l’industrie de la construction, la CMMTQ a récemment décidé de remettre annuellement une bourse de 1000 $ à une étudiante ayant complété au moins 600 heures de cours à temps plein d’un programme menant à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles en plomberie et chauffage. Le nom attribué à la bourse est un hommage à Jocelyne Meunier-Desjardins, ex-vice-présidente et actionnaire de Plomberie St-Pie-X de Rimouski, qui fut la première femme à siéger au conseil d’administration de la CMMTQ il y a plus de 30 ans.

Source: CMMTQ
Lien connexe: http://www.cmmtq.org/

3. Grève dans la construction – L’APCHQ demande à la partie syndicale de revenir à la table de négociations dès aujourd’hui

À la suite de la rencontre tenue hier après-midi avec la ministre du Travail, Dominique Vien, l’APCHQ partage l’objectif de cette dernière de tout faire pour en arriver à une entente négociée. Au cours de la rencontre, l’APCHQ a d’ailleurs demandé à la partie syndicale de se rasseoir à la table de négociations dès demain matin afin de travailler à la conclusion d’une entente dans les meilleurs délais.

« Si la priorité de l’Alliance syndicale est d’avoir une entente le plus rapidement possible dans les différents secteurs de l’industrie de la construction, nous sommes d’avis qu’ils ne pourront pas refuser cette invitation à se rasseoir à la table dès demain matin. La balle est dans leur camp », affirme le vice-président Développement stratégique et Communications de l’APCHQ, François-William Simard.

Refuser de négocier par secteur : une attitude irresponsable
Alors qu’il serait plausible d’en arriver à une entente prochainement dans certains des quatre secteurs de la construction, l’Alliance syndicale refuse de s’engager à apposer sa signature sur une entente avec un secteur s’il n’y a pas d’ententes dans les trois autres secteurs. L’APCHQ déplore cette stratégie syndicale, qui pénalise directement des travailleurs et des employeurs d’un secteur pour lequel une entente pourrait être convenue rapidement. De plus, en agissant ainsi, l’Alliance va à l’encontre de l’esprit de la Loi R-20 qui prévoit une négociation secteur par secteur.

Source: Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec
Lien: http://www.apchq.com/

4. Négociation dans l’industrie de la construction – L’ACRGTQ est satisfaite de la rencontre avec la ministre du Travail

L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) tient d’abord à saluer l’initiative de la ministre du Travail, Mme Dominique Vien, d’avoir réuni l’ensemble des acteurs majeurs de l’industrie de la construction en voie de dénouer l’impasse qui perdure dans le cadre des négociations des conventions collectives de l’industrie de la construction.
L’ACRGTQ considère qu’un retour au travail rapide est essentiel pour l’industrie et l’économie du Québec. Ainsi, elle approuve la démarche de la ministre visant à atteindre cet objectif.

L’ACRGTQ partage l’avis de la ministre et estime qu’il est possible d’en venir à une entente dans un secteur malgré le fait qu’il n’y ait pas d’ententes dans d’autres secteurs. Ainsi, l’ACRGTQ évalue qu’il reste peu d’obstacles à franchir pour parvenir à une entente avec l’Alliance syndicale pour le secteur génie civil et voirie.

Source: Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Lien connexe: http://www.acrgtq.qc.ca/

5. Grandes marches familiales pour les grévistes de la construction

L’Alliance syndicale de la construction invite ses membres et leur famille à participer à de grandes marches de solidarité pour la famille qui se dérouleront simultanément à Montréal, Québec, Sherbrooke, Rimouski, Chicoutimi, Sept-Îles, Paspébiac et Cap-Aux-Meules le 25 mai.

Dans le cadre de la grève générale illimitée déclenchée aujourd’hui, les travailleuses et les travailleurs de la construction marcheront pour défendre la grande cause sociale qu’est la conciliation travail-famille.

Quand: 25 mai 2017
Où: Montréal, à 10 heures – APCHQ, 5930, boul. Louis-H.-Lafontaine, Anjou

Source: Alliance syndicale de la construction
Lien connexe: www.ftqconstruction.org

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.