Toute la lumière sur l’éclairage

0
446
Toute la lumière sur l’éclairage

On n’éclaire pas le séjour comme la cuisine. Pleins feux sur les sources lumineuses et leur usage.

Fonctionnel ou d’ambiance, l’éclairage sert avant tout à illuminer une pièce. Si l’éclairage d’ambiance est nécessaire à la création d’atmosphères, l’éclairage fonctionnel est tout aussi indispensable à l’accomplissement de certaines tâches, comme la lecture ou la cuisine.

Pour y voir clair, voici la marche à suivre. Commencez par une juste évaluation de vos besoins. Vous rajeunissez le séjour? En plus de la création d’ambiances, pensez à délimiter des zones, notamment pour la lecture et les loisirs audiovisuels. C’est la cuisine que vous rénovez? Prévoyez un éclairage fonctionnel pour les zones destinées à la préparation des aliments et un autre pour composer une ambiance le soir venu.

La fonctionnalité d’abord

Que vous interveniez dans la cuisine ou au séjour, vous aurez besoin d’un éclairage fonctionnel. Au séjour, vous utiliserez notamment des lampes de table ou des lampes à pied pour délimiter des zones à l’intérieur de la pièce. Si ce n’est déjà fait, vous retirerez le plafonnier à moins que vous ne désiriez inonder la pièce de lumière une fois la nuit tombée.

Au séjour comme dans la cuisine, des projecteurs encastrés installés au périmètre de la pièce ajouteront au confort visuel. À la cuisine, ils seront fixés à un intervalle de 36 à 48 pouces et à une distance de 12 pouces des armoires. Ils seront en outre isolés si la maison n’a pas de second étage. Un passage obligé et coûteux.

Toujours à la cuisine, on veillera à ne pas oublier les luminaires suspendus au-dessus de l’îlot, mais aussi de l’évier principal. Des lampes à DEL ou à halogénures installées sous les armoires murales faciliteront grandement la préparation des aliments.

L’ambiance ensuite

Combinés à un rhéostat, les projecteurs peuvent être utilisés pour moduler l’ambiance d’une pièce. On peut aussi installer des bandes de lumières à DEL d’un blanc naturel au pied des armoires et des meubles du salon, ce qui ajoute de la chaleur à n’importe quelle pièce.

Elle signale qu’on peut également mettre en scène un mur, une fenêtre ou un sofa au moyen de spots orientables. On peut aussi de la même manière réveiller des tentures et animer un tableau. Même chose à la cuisine où les encastrés donneront de la prestance aux électroménagers et mettront en valeur vos accessoires décoratifs.

Pour finir, les détails

Il va sans dire qu’une maison qui compte déjà quelques décennies pourra nécessiter, contrairement à l’habitation neuve, des travaux de mise à niveau électriques parfois importants. Il faudra notamment percer des trous dans les plafonds pour passer les fils qui serviront à relier les encastrés au réseau électrique.

Peut-être aurez-vous également à ajouter des prises de courant, entre autres, pour brancher des appareils d’éclairage d’appoint. Quelle que soit la nature des travaux électriques à effectuer, vous serez avisé d’en confier la réalisation à un entrepreneur en électricité. En cas d’incendie causé par une défectuosité des installations, vous réglerez plus rapidement avec votre assureur!

Pour des conseils judicieux et des travaux réalisés selon les règles de l’art, adressez-vous à un spécialiste membre de la bannière Réno-Maître de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Il possède les compétences pour mener à bien vos projets.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.