Tornades et vents violents : les dommages sont couverts par les contrats d’assurance

0
1441
Tornades et vents violents : les dommages sont couverts par les contrats d'assurance

1. L’habitation doit être au cœur des élections municipales

À l’aube des élections générales municipales qui se tiendront cet automne, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) mènera une campagne de sensibilisation auprès des candidats et partis politiques afin de les conscientiser à l’importance du secteur de l’habitation. Les enjeux du secteur qui touchent les citoyens sont nombreux et des solutions pourraient être mises en place par les futurs élus municipaux partout à travers le Québec.

SOURCE APCHQ

2. Amiante: l’après bannissement ! La MRC des Appalaches attend le plan du gouvernement fédéral

Lors de son passage vendredi prochain dans la MRC des Appalaches (MRC), le préfet, Monsieur Paul Vachon et le président de la Société de développement économique de la Région de Thetford (SDE), Monsieur Marc Alexandre Brousseau ont bien l’intention d’interpeller la Ministre du Développement international et de la Francophonie, l’Honorable Marie-Claude Bibeau sur « l’après bannissement » de l’amiante au Canada.

SOURCE Société de développement économique de la région de Thetford (CLD)

3. Tornades et vents violents : les dommages sont couverts par les contrats d’assurance

Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) désire informer les assurés dont les résidences ont été endommagées par les forts vents qui ont soufflé sur plusieurs régions du Québec hier, que la majorité des contrats d’assurance habitation et automobile couvrent les dommages matériels occasionnés par ce type de catastrophe naturelle.

SOURCE Bureau d’assurance du Canada

4. Achèvement du projet RénEAUvation énergétique d’Écobâtiment

Écobâtiment vient de souligner la clôture du projet RénEAUvation énergétique, qui visait à favoriser la réduction de la consommation d’énergie et d’eau potable, de même que les émissions de gaz à effet de serre (GES), dans de petits bâtiments commerciaux.

SOURCE Écobâtiment

5. Une étude de cas idéale sur la réduction de la consommation d’eau

Logement communautaire d’Ottawa (LCO) gère un vaste portefeuille de 14 800 logements répartis au sein de 164 collectivités. C’est l’organisme qui paie la facture d’eau de tous ses ensembles résidentiels. Jusqu’à récemment, ce poste budgétaire était énorme, représentant 43 % des charges de services publics de LCO. Les 16 000 toilettes du portefeuille étaient responsables de la majeure partie de la consommation d’eau. Un grand nombre de logements étaient encore munis des appareils d’origine – certains datant de près de 40 ans – et les modèles de toilettes et de pommes de douche en place étaient nombreux.

SOURCE SCHL

 

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.