La Résidence Morin-Heights: une résidence-loisir pour une retraite active

0
483
La Résidence Morin-Heights : une résidence-loisir pour une retraite active

Construite en 2015-2016, la résidence est située sur les hauteurs du village du même nom dans les Laurentides. Elle compte 3850 pc sur 2 étages, incluant un garage double.

Une résidence conçue pour une retraite active en milieu naturel

Beaucoup de gens souhaitent que leur retraite s’accompagne d’un changement majeur de milieu de vie et d’habitat. Et cela, les propriétaires de la maison y avaient longuement réfléchi. Leur rêve de concevoir et d’habiter leur « résidence-loisir » prit forme autour du cahier de charges suivant…

La résidence serait située sur un terrain boisé sur les sommets de Morin-Heights, à proximité d’une vaste gamme d’activités de plein air; devrait être dotée de fenêtres imposantes principalement orientées au sud de façon à permettre une immersion continue dans la nature environnante et ce, de toutes les pièces de vie; profiterait d’un aménagement transparent des aires de vie, mais adaptées aux exigences ergonomiques de personnes plus âgées; accueillerait une piscine extérieure intégrée à un aménagement paysager autorisant des activités de jardinage; permettrait d’accueillir confortablement enfants et petits-enfants dans un espace dédié et finalement serait dotée d’une salle de musique insonorisée! En outre, la maison viserait une certification LEED consacrant ainsi ses performances environnementales.

Un défi particulier pour le constructeur et les propriétaires – Ce cahier de charges diffère sensiblement de celui des résidences-type en milieu urbain. Tout d’abord, il place l’environnement naturel et les loisirs au centre du projet. Ensuite, il doit être conçu sur mesure au terme d’une longue période de maturation. Et comme tous les projets très personnalisés qui sont un succès, il implique une étroite synergie entre le constructeur et les propriétaires à toutes les phases d’un projet qui, invariablement, se définira progressivement en tenant compte des aspirations des propriétaires, de contraintes techniques particulières (ex. : l’implantation d’une piscine au cœur d’un jardin en montagne!) et du budget réservé au projet.

Un concept architectural très contemporain, mais faisant un large usage de matériaux naturels de source locale

En accord avec le souhait exprimé par les propriétaires, la maison se veut résolument moderne avec ses lignes épurées et ses volumes cubiques. Les larges fenêtres qui ceinturent le salon et la salle à manger, entre autres, illuminent la maison de part en part. Et ses hauts plafonds donnent de l’ampleur à une vaste aire de vie. Il en résulte un espace spectaculaire, lumineux et agréable à vivre. Mais dans cette résidence, le concept « contemporain » se conjugue avec un large usage de matériaux naturels de source locale…

Le revêtement extérieur, entièrement de bois, les colonnes structurales, les planchers de bois, l’escalier ainsi que le lambris mural et au plafond proviennent d’une entreprise locale située à Saint-Jérôme. Une parenté dans les essences de bois utilisées pour la finition intérieure et extérieure (pin blanc, sapin et mélèze) confère une belle cohérence esthétique entre l’extérieur et l’intérieur de la maison. L’usage de ces matériaux naturels de source locale dans une architecture ultra contemporaine concilie, de belle façon, la recherche de modernisme, l’esthétique traditionnelle des Laurentides et la recherche d’un impact économique local maximum.

Un aménagement intérieur ergonomique et adapté à des usages différentiés

Les exigences des propriétaires à ce titre ont été pleinement satisfaites : la chambre principale avec salle de bain complète accompagne les pièces de vie du rez-de-chaussée et minimise les déplacements. L’accès du stationnement extérieur et le garage se fait en enjambant un minimum de marches. Au rez-de-jardin, deux chambres, une salle familiale et une salle de bain complète permettent d’accueillir des invités en tout confort. Une salle de musique insonorisée avec une vue inspirante sur la piscine-jardin arrière complète le tout.

Un défi particulier: implanter une piscine à flanc de montagne au coeur d’un jardin

L’implantation de la piscine du côté sud de la maison, en contrebas du terrain, a posé d’importants défis techniques. Il a fallu littéralement encastrer la piscine dans la montagne, construire un mur de soutènement, s’assurer que le niveau du trottoir de la piscine soit identique à celui du rez-de-jardin (exigence ergonomique) tout en laissant suffisamment d’espace pour les aménagements floraux. En somme…un casse-tête impliquant une grande maîtrise des techniques d’implantation et d’excavation. La vue d’ensemble de la piscine, des trottoirs, des terrasses et des aménagements floraux qui se découpe sur le vaste panorama est tout simplement extraordinaire. Cette communion avec l’environnement naturel prend un sens particulier lorsqu’on sait que la majorité des plantes utilisées sont indigènes, provenant de la forêt laurentienne.

Une enveloppe performante – La Résidence Morin-Heights est certifiée Novoclimat 2.0.

Toute son enveloppe a des propriétés supérieures à ce qu’exige le Code du bâtiment en vigueur : murs isolés R-29, isolation du toit R-60, isolation avec uréthane sous dalle R-10 et fenêtres Energy Star à vitrage double. Sa performance aux tests d’infiltrométrie (1,14 CAH) témoigne d’une enveloppe réalisée avec grand soin.

Un chauffage multi-énergies – La résidence est principalement chauffée à l’aide d’une thermopompe. Un foyer au bois certifié EPA est utilisé en complément et procure une chaleur radiante des plus confortables et réconfortantes. Le vaste lot et l’intérêt du propriétaire à bucher le bois permettront de puiser, à même le terrain, du combustible pour des années à venir !

Une maison écologique à prix compétitif

La Résidence Morin-Heights est également certifiée LEED Or. Pour y parvenir, des mesures ont été mises de l’avant pour toutes les catégories du système LEED : durabilité, performance énergétique, provenance locale des matériaux, matériaux avec contenus recyclés ou certifiés FSC, appareils de plomberie permettant une réduction de la consommation d’eau, matériaux sains et qualité d’air supérieure, etc. Malgré tous ces attributs écologiques, le coût de construction de la maison demeure très compétitif à 182$ le pied carré incluant excavation, chemin d’accès, installations septiques et puits artésien, finition intérieure et extérieure sur les deux étages.

Ce projet illustre bien que la relation de confiance entre des clients et leur constructeur de même que leur implication à toutes les étapes de conception et de réalisation du projet sont un gage de réussite. La construction d’une habitation-loisir respectant en outre les plus hauts standards environnementaux tout en restant accessible, indique une voie d’avenir pour le nécessaire renouvellement du bâti des régions dites « de villégiature » comme les Laurentides. L’excellence en construction, rappelons-le, se compose au quotidien dans de petits gestes qui, au bout du compte, font une grande différence. »

En route vers les 35e Prix Domus

L’entreprise Écohabitations Boréales inc. participe cette année à la 35e édition des Prix Domus. Pour tout savoir sur les leaders en construction et en rénovation du grand Montréal qui sont dans la course pour les 18 grands prix rendez – vous sur www.prixdomus.com

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.